L'actualité en détail

Alain Doucet "Nous avons beaucoup de projets"

Président, ça y est les Ligues sont désormais opérationnelles ! Quel est votre état d’esprit en ce moment si particulier ?

 

De l’émotion bien sûr, un peu de nostalgie assurément mais aussi beaucoup de confiance, d’espoirs et de certitudes. Surtout.

J’ai beaucoup contribué à l’évolution de mon comité AB ne serait-ce que par la rénovation de l’immeuble qui abritera désormais  une MOT. Je ne peux oublier tout ce que j’y ai connu. J’ai embauché 2 des actuelles salariées, j’y allais tous les jours !

Personne n’a l’exclusivité de la mémoire et de l’émotion.

Ce bâtiment ne disparait pas, il couvrira d’autres missions tout en permettant de conserver la proximité nécessaire avec les clubs de l’ouest de notre région. Ce siège abritera aussi le CD 65 qui va enfin assurer les missions basiques qui sont les siennes. Il en est de même à Narbonne, à Perpignan où l’identité est sans doute encore plus forte, à Toulouse.

Il est difficile dans la vie de tourner des pages, mais il faut savoir le faire quand c’est indispensable. A ce jour les CD deviennent les moteurs de notre développement –que les CT n’assumaient quasiment plus- et la ligue assumera toutes les missions régaliennes qui étaient devenues la seule préoccupation de ces mêmes CT.

On ne nous oblige pas à oublier notre histoire, je ne demande à personne de le faire.

J’ai accueilli tous ceux qui ont accepté de travailler, non pour moi mais pour notre sport. Il y a  plus de 200 volontaires à la ligue et dans les 13 départements qui la composent. C’est réconfortant de voir que toutes ces personnes ont compris et admis ce qui est devenu en fait une évolution sociétale et non pas que rugbystique ! L’état d’esprit, les rapports avec les clubs, les collectivités, les partenaires privés – eux aussi attirés par les nouveaux horizons occitans – sont au beau fixe. Je suis très confiant, plein d’espoir et d’envie de réussir !

 

Un test grandeur nature avec les compétitions ?

 

On nous prédisait une catastrophe –une de plus -avec la publication des poules ! Pour l’instant, 3 semaines plus tard, seulement 2 clubs se sont plaints ! Même mes adversaires bigourdans semblent  satisfaits et curieux ! C’est une belle satisfaction pour toutes les personnes  qui ont bossé le sujet ! Mes amis ont expliqué, écouté, rencontré 95% des clubs. Nous avons accepté quasiment toutes les demandes des clubs dans le plus strict respect des consignes fédérales. Nous ne sommes pas les incapables annoncés !

Les compétitions féminines sont elles aussi cadrées, les épreuves jeunes ne vont pas tarder à l’être ! Nous avons accompli un travail énorme en 6 mois ! Nous en sommes très fiers et très heureux.

 

La LOR ne se limite pas à organiser des compétitions ?

 

Heureusement ! Cette vision restrictive a marqué la fin d’un système, celui des CT !

Nous avons beaucoup de projets, nous avançons dans la réalisation des 44 points de notre programme, beaucoup de sceptiques, amoureux du rugby avant tout nous ont rejoints, l’arbitrage est en place, nos commissions régaliennes aussi, les représentants fédéraux sont en pleine évolution suite aux dernières directives fédérales, mais tout sera prêt au jour J, le 16 septembre !

L’équipe technique se structure autour de Christian Galonnier. Nous serons la dernière Ligue  a recevoir nos CTC, peu importe, on va s’adapter et anticiper. Les clubs PRO que j’ai rencontré vont jouer le jeu et aider par anticipation les éducateurs de nos clubs les plus modestes à se former, se recycler, se perfectionner…C’est le symbole de cette unité, de cette identité occitane que j’appelle de tous mes vœux !

Nos 5 Académies fédérales et 2 ou 3 régionales vont devenir opérationnelles en parfaite harmonie avec la FFR.

Un objectif avoué pour la saison à venir : maintien (progression ?) des effectifs et mise en place de notre POS : plan d’orientation stratégique. Celui-ci sera doublé de ceux des CD que je compte bien  spécialiser dans un secteur de développement particulier, en sus de leurs autres missions : par exemple, le 7 pour le Tarn, le 5 pour le Gers, la cohésion sociale et la solidarité pour le 66, le Rugby vacances pour le Lot…

Quand je pense que l’on se permet de qualifier tous leurs dirigeants d’inaptes, alors qu’ils sont admirables de bonne volonté, d’envie de bien faire, d’investissement total. Merci à eux tous !

 

Quelques satisfactions déjà ?

 

Au-delà des relations humaines et du plaisir de découvrir de nouvelles personnes, nous avons déjà, obtenu  de belles satisfactions ; le championnat du monde des U 20 avec le résultat que l’on sait, le congrès de Perpignan, l’installation de la visioconférence dans tous nos CD, notre page Facebook très souvent visitée, la reprise de contrats de partenariats, la structuration des antennes de Souillac et de Nîmes pour faciliter le retour des Occitans exilés dans d’autres régions. L’adhésion de l’ensemble du personnel maintenu sur son lieu de travail, pas de licenciement, pas de mutation…Qui fallait-il croire ?  Nos élus régionaux sont enthousiastes et bienveillants. Nos départements voient d’un œil différent nos CD.

 

Quand je vois les difficultés de certaines autres disciplines ou associations pour finaliser leur fusion, je suis heureux de voir que les gens du rugby ont su élever le débat et sortir par la grande porte de cette situation anxiogène pour beaucoup.
Nos 2 AG de Gruissan ont été une réussite, avec en point d’orgue la présence d’une cinquantaine d’anciens internationaux occitans ! Quel plaisir de les voir adhérer à notre nouvelle histoire !

 

Nous avons réussi à bâtir un budget. Bien sûr, il connaîtra de nombreux amendements car il nous faudra bien toute une saison pour tout structurer et tout découvrir ! Nous y arriverons.

Enfin nos relations avec la FFR, l’écoute qu’elle nous accorde contribuent aussi à l’enthousiasme qui nous habite. Merci  à son président et aux gens qui l’entourent.

 

Enfin des vacances ?

 

Hélas non !  Toute mon équipe va passer un été extrêmement  studieux  et contraignant. Ce n’est surtout pas le moment de s’endormir. Je le répète, nous serons à l’heure.


EDUCATEURS

EDUCATEURS

Partenaires

Zoom sur...

Texte alternatif
+ de photos / vidéos